1-03 Inside the Spaceship (ou the Edge of Destruction)

1-03 Inside the Spaceship (ou the Edge of Destruction)
de David Whitaker (2 épisodes)

Réalisation :Richard Martin & Frank Cox

Bien étrange arc que ce double épisode entièrement dans le TARDIS, ancêtre des bottle episodes crées pour économiser sur une saison, véritable huis clos qui pourrait se jouer sur une scène de théâtre. Les affrontements qui prennent place dans le vaisseau du Docteur sont en effet très théâtraux, voire décalés. Les personnages s’expriment de façon incohérente comme si ils avaient pénétré dans une dimension lynchienne bien avant l’heure. Cela ne fonctionne pas toujours car le sur-jeu guette (surtout pour Susan) mais l’intention est louable. Etablir aussi tôt un épisode sur un concept montre la confiance de la BBC en l’intelligence de ses spectateurs et sa compréhension de la mythologie naissante de la série. On peut y voir en germe quelques épisodes de chapeau melon et bottes de cuir (à venir) , et surtout les épisodes conceptuels du prisonnier. L’histoire suit nos quatre héros enfermés dans le TARDIS alors que des complications semblent les alerter et déstructurer leur notion de l’espace-temps. Peu à peu, la paranoïa gagne le Docteur, qui finit par soupçonner Chesterton et Barbara de saboter son vaisseau !

Image

-They’re coming to get you Barbara!

Mais il n’en est rien. Le bouton « retour dans le temps » a juste été enfoncé et nos amis se retrouvaient proches du big bang. S’ensuit une explication assez surréaliste du Docteur à sa petite fille sur l’enfonçage de bouton. Un One bien arrogant et à la limite de la sénilité qui se bonifie néanmoins sur la dernière scène, où on trouve un semblant de complicité avec la pauvre Barbara, puis avec Ian.

Image

Cet épisode aura permis de faire exploser les frustrations de chacun et de créer des liens qui n’existaient que peu entre le Doc et ses passagers. il accorde aussi à Barbara un rôle plus consistant dans le petit groupe, Ian étant dans le vague pendant une bonne partie de l’épisode. Nous entrevoyons enfin les capacités d’intelligence du TARDIS. Le début d’une grande histoire avec celui/celle qui est au final bien plus qu’un vaisseau pour le Docteur.

Note de l’épisode (N)  : 5/10

Note d’intérêt dans la mythologie de la série (IM) : 3/10

Une réflexion sur « 1-03 Inside the Spaceship (ou the Edge of Destruction) »

Répondre à Yoda Bor Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s