12-03 The Sontaran Experiment

12-03 The Sontaran Experiment

De Dave Martin & Bob Baker (2 épisodes)

Réalisation : Dave Martin

Le Docteur, Sarah Jane et Harry sont téléportés sur la Terre à l’aide du rayon Transmat du Nerva pour effectuer une mission de reconnaissance. Alors que la planète est censée être déserte, le Docteur rencontre des astronautes venus d’une colonie spatiale. Sarah Jane sympathise avec l’un d’entre eux qui a été enlevé par le Major Styre, un Sontaran. Celui-ci a attiré les astronautes sur la Terre déserte dans  l’intention d’effectuer un rapport sur les faiblesses de Terriens qui permettra à son peuple de lancer une attaque. Sarah Jane est kidnappée par Styre, qui décide de tester sa résistance à la peur. Le Docteur doit échapper aux astronautes hostiles et affronter le Sontaran pour déjouer ses plans d’attaques.

Image

Le quatrième Docteur et ses deux compagnons, une affaire qui marche !

Un arc en deux parties que l’on doit à la sagesse de Robert Holmes (promu script-editor) qui préfère les arcs courts. En lieu et place d’un long arc de six épisodes avec des tournages en intérieurs, puis en extérieur, nous nous retrouvons donc avec deux arcs dont l’un est tourné en intérieur (The Ark in Space) et ce Sontaran Experiment, tourné en extérieur qui est la suite directe de l’aventure sur le Nerva. L’aventure est tout de suite moins diluée et l’action peut se concentrer sur un épisode après avoir dévoilé la présence du Sontaran. Il y’a donc moins de répétitions, mais aussi moins d’idées originales. Nous avions déjà rencontré les Sontaran lors de la première aventure de Sarah Jane et on en saura pas beaucoup plus sur cette intéressante population de guerriers, sinon qu’ils peuvent se dégonfler si on est assez malin pour les prendre en défaut.

Image

Les Sontarans et leurs méthodes musclées

On peut saluer la volonté d’une continuité avec l’arc précédent, le Docteur et ses compagnons ne faisant que très rarement du service après-vente (excepté pour UNIT). Le Transmat remplace le TARDIS et on apprend qu’il y’avait aussi des colons au trentième siècle. Il n’y’avait donc pas de quoi trop s’inquiéter pour l’avenir de l’humanité sur l’arche du Minerva. Le maladroit Harry et l’impétueuse Sarah Jane gagnent un peu plus la sympathie du téléspectateur et le nouveau Docteur donne l’impression d’avoir toujours été là. Un bon début assurément !

 Image

Le fier Styre va honteusement se dégonfler sur le dernier round

N : 6

IM : 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s