Saison 13 (1975-1976) / 13-01 Terror of the Zygons

13-01 Terror of the Zygons

De Robert Banks Stewart (4 épisodes)

Réalisation : Douglas Camfield

Suite à la disparition de plates formes pétrolières dans une région côtière des Highlands, le Docteur est appelé à la rescousse par le Brigadier. Il atterrit en Ecosse avec Sarah et Jane et Harry, pour être conduit jusqu’au QG improvisé de UNIT par le mystérieux et laconique Duc de Forgill, détenteur des domaines locaux. Dès son arrivée, la fine équipe mène l’enquête. Ce qui vaut à Harry de se faire tirer dessus alors qu’il tente de sauver un survivant d’une des plates formes pétrolières. Transporté à l’hôpital, il est enlevé par l’infirmière qui est en fait une créature extra-terrestre. La créature enferme Sarah Jane et ne tarde pas à faire de même avec le Docteur qui est un peu trop perspicace. Harry est transporté jusqu’à un vaisseau et présenté au chef Zygon, Broton. Celui-ci lui explique que leur planète ayant été détruit par une explosion stellaire, ils comptent prendre contrôle de la Terre en utilisant un monstre marin venu de leur planète, le Skarasen, qui fera exploser les ressources terriennes. Possédant la technologie qui leur permet d’imiter les humains qu’ils retiennent prisonniers, ils comptent également prendre l’apparence d’Harry pour mener à bien leurs plans.

Image

Pour sa dernière apparition 70’s, le Brigadier rend hommage à Jamie McCrimmon

Un bien sympathique début de saison que cet épisode qui renvoie aux meilleurs heures de Three et de UNIT, alors qu’ils combattaient des superstitions qui cachaient des menaces extraterrestres (The Daemons en est le meilleur exemple). Nous retrouvons avec plaisir le Brigadier et Benton. Cet arc est encore plus sympathique du fait qu’il se déroule en Ecosse. L’initiative de se tourner vers les Highlands vient de Robert Banks Stewart, un des nouveaux scénaristes engagés par Robert Holmes pour revigorer la série, qui se trouve être originaire d’Ecosse. Il nous explique que le Monstre du Loch Ness serait l’instrument des Zygons, des types rouges pas franchement beaux et pas très commodes. On a bien envie de le croire, d’autant plus que les quatre épisodes sont très bien gérés et qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Nessy se paie une bonne tranche et parvient même au terme de l’arc à faire un petit tour à Londres (du moins son cou).

Image

Le Zygon dans son enveloppe naturelle. On comprend qu’il veuille nous ressembler.

Les Zygons, qui ont gagné plus de temps d’antenne du fait des réécritures de Robert Holmes, ont suffisamment de particularités pour s’intégrer à la B-List du bestiaire de la série. Stewart joue particulièrement bien de leur technologie de polymorphe sans en faire trop. Les personnages, même secondaires, sont marquants et la couleur locale permet quelques pointes d’humour bien placées dont un Brigadier en kilt qui rappelle fièrement son appartenance au clan Stewart à Sarah Jane. La première mauvaise nouvelle de l’arc est le départ prématuré d’Harry qui formait un très bon tandem avec Sarah Jane. Engagé au départ pour être l’action man au cas où le Docteur serait trop vieux, la production jugea inutile de le renouveler. Du coup, le Docteur et Sarah repartent seuls à l’aventure comme au temps de Three. La seconde mauvaise nouvelle est que le Docteur coupe bien le contact avec UNIT après cet épisode, et ce pour de nombreuses années.

Image

Harry et Sarah Jane – La dernière. So long Old Boy.  😦

N : 7

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s