18-03 Full Circle

18-03 Full Circle

De Andrew Smith (4 épisodes)

Réalisation : Peter Grimwade

Gallifrey devra attendre. Le Docteur, Romana et K9 traversent un phénomène spatial rare qui les transporte dans un univers alternatif, le E-Space. Alors que le visualiseur du TARDIS projette toujours une image de la planète des Timelords, ils ont atterri sur la planète Alzarius qui abrite une micro-société menée par trois décideurs. Ces hommes viennent de la planète Terradon et vivent dans leur vaisseau en attente de réparation, le Starliner, depuis des dizaines de générations. Le jeune Varsh a décidé de tenir tête au pouvoir en rassemblant une bande de jeunes qui survivent à l’extérieur en volant les fruits récoltés. Le brillant Adric, décoré de la médaille de mathématiques a décidé de rejoindre son frère Varsh parmi les rebelles et il devra pour cela voler un de ces fruits sans se faire prendre. Mais un brouillard funeste ne tarde pas à se lever, laissant place libre à des créatures venant des Marais et à d’étranges araignées surdimensionnées. Adric parvient à s’en sortir mais le chef des décideurs qui le poursuivait meurt entraîné dans le marais, laissant sa place à Login, le père d’une des rebelles. Lors de sa fuite, Adric tombe sur le TARDIS. Le Docteur le recueille et décide d’enquêter sur cette mystérieuse brume.

ImageMiracle! Un décideur va prendre une décision.

Encore du sang neuf à l’écriture. Chapeauté par le script-editor Christopher Bidmead et le producteur John Nathan-Turner, Andrew Smith ne fait rien de plus qu’obéir au cahier des charges de la série (comme ce fut le cas pour ses prédécesseurs). Full Circle conte l’histoire d’une société gouvernée par le secret d’Etat qui laisse ses administrés dans une grande ignorance. Les décideurs condamnent leur peuple à rester sur Alzarius en leur faisant croire que les réparations du vaisseau ne sont pas terminées depuis des générations alors que le statu quo résulte de leur inaptitude à conduire le vaisseau (?). Un autre secret : Ils ne viendraient visiblement pas de la planète Terradon. Le Docteur et Romana découvrent également qu’ils sont là depuis bien plus de générations que les décideurs ne veulent l’avouer et que les hommes des marais sont leurs ancêtres qui ont évolué différemment. Un postulat qui rappelle étrangement l’affrontement équipage du vaisseau / Sevateem auquel appartenait Leela. Par un effet de répétition, Adric deviendra également compagnon du Docteur à l’issue de cet arc.

ImageBOO !

Bien que peu originaux, les trois premiers épisodes de Full circle sont plutôt agréables à suivre, nouvelle charte de réalisation oblige. La dernière partie pèche par des gros trous de scénario, des raccourcis limite génants (Darwin ne se remettra pas de ce qu’ils font subir à sa théorie de l’Evolution) ainsi que de gros facepalms devant la crétinerie des hommes du Starliner. On pouvait espérer un peu plus de K9 au début de l’arc, mais il finira décapité au bout d’un pic de créature des marais …De quoi nous consoler de tant de haine envers le meilleur ami de l’homme : Le départ de Romana est heureusement ajourné par le contretemps de l’univers alternatif et Adric semble être un compagnon tout à fait recommandable (même si un peu jeune).

Image

N : 6

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :