18-06 The Keeper of Traken

18-06 The Keeper of Traken

De Johnny Byrne (4 épisodes)

Réalisation : John Black

A peine le Docteur et Adric sont-ils arrivés ont-ils quitté l’univers intermédiaire qu’ils reçoivent la visite du gardien de Traken. Relié à une source d’énergie puissante et omnisciente, le vieil homme gouverne un empire qui vit dans la paix depuis des siècles. Mais il sent que cette paix est menacée par un pouvoir qu’il ne contrôle pas et il demande au Docteur et à son compagnon de l’aider. Le mal s’est en effet introduit sur Kraken par un étranger qui s’est solidifié dans les jardins et que chacun nomme Melkur. La statue est visitée depuis des années par Kassia, qui est depuis devenue une des cinq consuls du Gardien et elle a ainsi pu développer un lien particulier avec elle. Kassia a épousé le consul Tremas qui est appelé à succéder au gardien, chose qu’elle a bien du mal à accepter car cela signifie de devoir abandonner son mari à la machine. Alors qu’elle cherche de l’aide auprès de la statue, Kassia ne se doute pas que celle-ci la manipule pour atteindre la fonction suprême et servir ses intérêts belliqueux. Le Docteur et Adric, aidés du consul Tremas et de sa fille Nyssa feront tout pour empêcher Traken de sombrer dans le chaos.

ImageUne statue qui va sérieusement compliquer ce jeu des trônes musicaux

Johnny Byrne livre une adaptation S-F de la perversion d’Eve (Kassia) par le serpent (Melkur) dans le jardin d’Eden (Traken) et un arc plutôt bien mené qui a son importance dans la mythologie de la série. C’est pourtant ici la superstition qui menace la raison instaurée par le système scientifique, sorte de consulat délégué, qui gouverne la cité. L’attachement de Kassia à la statue finit par créer une porte pour le pouvoir hypnotique de celle-ci. Keeper of Traken ne fait pas toujours dans la subtilité, mais il arrive très bien à faire progresser son intrigue en distillant par ci par là les indices que le manipulateur Melkur n’est rien d’autre que la marionnette d’un plus grand pouvoir. Pour qui est rôdé aux retournements de la période de Three, il n’est pas très difficile de deviner que le Maître est ce manipulateur, mais la confirmation à la fin de l’arc n’en est pas moins une agréable surprise et une belle promesse pour l’ère du cinquième Docteur. Après une nouvelle mise en échec, le Maître parviendra tout de même à posséder le corps de Tremas et ainsi à contourner la règle des douze générations pour tout Time Lord. Anthony Ainley sera donc la future incarnation de la nemesis du Docteur.

ImageAdric fait visiter le TARDIS à Nyssa. Quand le Docteur n’est pas là, l’apprenti s’adapte.

Adric a maintenant quitté son univers. Il est donc normal qu’il soit un peu en retrait dans cet arc, même si son inexpérience et sa jeunesse sont plus voyants depuis le départ de Romana. Heureusement la fin de l’arc lui donne l’occasion d’utiliser ses compétences de doué en maths avec le concours de la jeune Nyssa. Le casting irréprochable de Keeper of Traken (une habitude dans cette saison) permet de ne pas tout faire reposer sur Tom Baker, ce qui aurait été bien difficile après trois ans passés en compagnie de deux seigneurs du temps.

ImageUne cruelle ironie du sort pour le très intègre Tremas.

N : 7

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s