20-02 Snakedance

20-02 Snakedance

De Christopher Bailey (4 épisodes)

Réalisation : Fiona Cumming

Le TARDIS est dirigé vers la planète Manussa. Ne saisissant d’abord pas ce qui guide son vaisseau en ces lieux, Le Docteur finit par comprendre que Tegan a manœuvré le vaisseau malgré elle et qu’elle est toujours possédée par le Mara. Larvé, l’esprit des Kinda reprend le dessus dans ses cauchemars, où il s’était réfugié, et il cherche maintenant à rejoindre un territoire duquel il a été chassé. Les ancêtres de la population de Manussa s’apprêtent justement à commémorer le banissement du Mara cinq cents ans auparavant. Arrivé sur la planète, Tegan se débarasse de l’inhibiteur que le Docteur lui avait placé et laisse le Mara reprendre le dessus. Son premier acte sera de mettre un bonimenteur sous sa coupe. Lon, jeune fils du fédérateur des trois planètes environnantes, prend part aux festivités avec beaucoup d’ennui. Il sera le deuxième maillon qui rapprochera le Mara d’un mystérieux cristal destiné à lui faire reprendre chair durant les festivités. Le troisième étant de corrompre le grand archéologue Andril, seul personne pouvant prendre possession de la relique. Pour sauver Tegan, le Docteur décide de subir la danse du serpent, rituel qu’avait pratiqué le prédécesseur d’Andril pour combattre la venue du Mara.

2002Possédée par Pazuzu…heu le Mara, Regan n’a plus peur des serpents.

Après Omega, c’est au tour du Mara de chercher à s’incarner. L’esprit rencontré dans l’arc Kinda de la saison dernière (du même scénariste) est bien plus frais dans l’esprit des spectateurs, mais l’intérêt de sa présence est différent dans le contexte qui nous est présenté. En lieu et place de la peuplade primitive de Kinda, nous nous retrouvons au sein d’une civilisation d’aspect moderne qui a converti la menace mystique du Mara en une suite de rituels. L’archéologue sensé défendre ce passé croit lui-même beaucoup plus à la valeur matérielle des reliques qu’à leur pouvoir réel. Christopher Bailey s’attarde longuement sur les spectacles de rue rejouant l’histoire de l’esprit, comme pour pointer du doigt l’inutilité du decorum grotesque et l’oubli de la vraie signification d’un passé lointain. Snakedance est nimbé d’un même mysticisme sombre et malsain que dans le premier arc du Mara, la partie onirique étant réduite au minimum et l’incarnation de l’esprit se révélant nettement moins kitsch que le serpent rose de Kinda. Il se nourrit autant de thèmes bibliques (le serpent, le veau d’or) que de considérations spirituelles à dominante bouddhiste ou amérindienne. Le dernier épisode de l’arc est intéressant, présentant en parallèle le voyage intime du Docteur pour trouver son point de repos et les foules préparant les festivités allant redonner forme à l’esprit dans la plus grande ignorance.

2002BLe Docteur Merrin entre en Transe pour sauver Tegan.

Snakedance se propose de gonfler un peu la mythologie du Mara, décrivant comment l’esprit est né. Ainsi il aurait été crée par les Manussiens qui étaient suffisammment savants pour forger le grand cristal d’une matière permettant d’agglomérer leurs pensées les plus négatives et de leur donner forme. L’arc donne à Nyssa un rôle de la fidèle assistante comme le faisait l’arc précédent avec Omega. Tegan aura droit à quelques belles scènes de possession qui permettent à Janet Fielding de nous refaire goûter à son interprétation hallucinée de la saison dernière. Avec modération, c’est plus supportable. On peut penser qu’il aurait été bien plus logique de ramener Tegan dans le TARDIS en misant sur la présence en elle de l’esprit du Mara, qui aurait pu faire des siennes sur Terre, que de rassembler toutes les coincidences de l’épisode précédent. Au final Snakedance n’est pas entièrement convaincant (les premiers épisodes sont bien trop lents), mais vaut largement le coup d’œil pour le malaise et la noirceur qu’il distille. Un autre avatar de l’ère Davison qui n’hésite pas à faire vivre le pire au Docteur et à ses compagnons.

2002CUn exorcisme scientifique en bonne et due forme

N : 7

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s