21-07 The Twin dilemma

COLINBAKER

L’HEURE DU SIXIEME EST ARRIVEE

21-07 The Twin dilemma

De Anthony Steven ( 4 épisodes )

Réalisation : Peter Moffatt

Romulus et Remus, deux jumeaux terriens surdoués, reçoivent la visite d’un certain professeur Edgeworth qui efface les souvenirs de leur mémoire et les enlève à leur père. Les jumeaux sont retenus en captivité dans un vaisseau afin de travailler pour le compte de Mestor, une limace humanoïde. Celle-ci a prévu d’utiliser leurs connaissances pour mettre en orbite les deux planètes voisines autour de la planète Jaconda, qui a été envahie par son espèce. Le père des jumeaux envoie aussitôt une escouade pour retrouver ses fils, mais le vaisseau s’écrasant sur Titan 3, le commandant Lang en est le seul survivant. Pendant ce temps, le Docteur se remet difficilement de sa régénération et se révèle être un danger ambulant pour sa compagne Peri et pour le monde. Il décide de l’entraîner dans une retraite pouvant durer des dizaines d’années sur la planète Titan 3. Peri et le nouveau Docteur viennent en aide au commandant Lang, mais sont bientôt découverts par l’équipage de la limace. Sur le vaisseau, Six reconnaît le Professeur Edgeworth, qui n’est nul autre qu’un vieil ami Time Lord qu’il n’avait plus recontré depuis sa quatrième régénération. Celui-ci est contraint d’obéir aux ordres de Mestor afin de sauver son espèce de l’envahisseur limace.

21076 6 6…The Number of the Beast ?

L’originalité de the Twin Dilemma est d’introduire le nouveau Docteur en toute fin de saison. Pour le reste, c’est un arc plutôt pauvre. Les effets spéciaux continuent de plonger, avec en point d’orgue un costume de limace qui renvoie aux oubliettes la gêne du premier arc de cette saison. La première partie laissait présager d’une intrigue intéressante lorgnant vers l’espionnage (la capture des génies est une bonne idée), espoirs qu’on pouvait entretenir après l’exigence et la noirceur de The Caves of Androzani. The Twin Dilemma ne nous donnera qu’une intrigue d’invasion alien semi-mystique, qui se conclut sans grande surprise par un plan génial pour étendre cette invasion. Le Professeur Edgeworth, de son vrai nom Azmael, devait à l’origine être une régénération de K’anpo Rimpoche, vieux sage de Gallifrey qui fut le mentor du Docteur. Une confusion du scénariste en fit un professeur que le Docteur connut à l’Académie. De ce fait, le destin du personnage et son sacrifice final revêtent une importance moindre.

2107BDonc tu veux me faire croire que ce type n’est pas le Maître

Mais le plus gros problème de cet arc n’est pas son maigre scénario. A l’instar de Five, la régénération de Six entraîne des instabilités, mais dans le mauvais sens du terme. Abandonnant toute visée humoristique, la production nous gratifie d’un Docteur prétentieux, théatral à tendance maniaco-dépressive (son costume de bouffon ne lui va que trop bien), peu fiable et qui préfère sauver sa personne entre toutes choses. Un revirement à cent quatre vingt degrés au regard de l’altruisme et de l’empathie du Docteur de Peter Davison. La peur et la déception de Peri se font le reflet de la déception du spectateur, qui se voit rappeler que le Docteur n’est pas un humain et que ses névroses étaient probablement dues au fait qu’il mettait trop de cœur à s’adapter. Une explication pas si hasardeuse à la lumière de la récente réincarnation de Twelve qui creusait l’explication des efforts du Docteur pour bien paraître aux yeux des terriens. Ce déni de ce qu’il était serait-il une réaction aux déceptions que Five aura traversées ? L’auteur de cette chronique avoue être sorti de cet arc aussi perplexe que lors du transfert David Tennant / Matt Smith qui inaugurait également un Docteur plus lointain et plus imprévisible, mais se gardait néanmoins de le rendre antipathique, voire parodique. Colin Baker de garantir que nous n’avons pas encore tout vu et qu’il est de toute façon le sixième Docteur, qu’on le veuille ou non. Laissons lui le bénéfice du doute.

2107CLe retour des costumiers de The Web Planet

N : 4

IM : 7

Le nouveau générique électronico-néonesque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :