28 / 2-03 School Reunion (L’École des retrouvailles)

28 / 2-03 School Reunion

De Toby Whithouse

Réalisation : James Hawes

Le Docteur devient professeur de chimie et Rose serveuse au self d’un collège. Et pour cause, ce lieu de connaissance et d’apprentissage de l’avenir de l’Angleterre est envahi par d’étranges aliens à visage humain : les Krilitanes, des espèces de gargouilles qui vivent en assimilant les qualités des populations qu’elles pillent. Leur but ici est de booster le cerveau des jeunots…jusqu’ici tout va bien, mais c’est avant tout ce qui leur permettra de créer un réseau leur permettant d’être les maîtres de l’univers. Alors que le jeune Kenny découvre que son collège n’est pas loin de l’enfer, le chef des Krilitanes découvre que le Docteur est un seigneur du temps et qu’il pourrait se servir de lui à son avantage. Pendant ce temps, Ten tombe nez à nez avec Sarah Jane Smith, venue enquêter sur les lieux.

2803Le K9 Gang est là. Scooby a du soucis à se faire

C’est avec un grand plaisir qu’on savoure ce feel-good episode qui se déroule dans une école. Avec ces bad guys hauts en couleur, ses cours et son scooby gang improvisé (Rose, Le Docteur, Sarah Jane, Mickey, K-9), on se croirait aux premières heures de Buffy contre les vampires, quand tout (et même la fin du monde) pouvait arriver dans un décor aussi familier qu’un lycée à la nuit tombée. Ajoutons Anthony Stewart « Rupert Giles » Head dans le rôle du principal et chef des Krilitanes pour boucler l’impression. Nouvelle voix des Doctor Who confidential (courts segments de making of aux débuts de la nouvelle série), il traîne son flegme britannique dans un déguisement qui dissimule une créature tordue, sorte d’allégorie du pouvoir qui absorbe les hommes et les femmes qu’il a conquis. L’épisode exploite allègrement les superstitions des têtes blondes imaginatives : les profs dorment dans l’école, les élèves sont utilisés comme des conducteurs d’énergie, la bouffe de la cantine est suspecte…Le Docteur devra sauver la mise en empêchant les envahisseurs de se servir des gamins comme d’un super ordinateur résolvant l’équation ultime.

2803BEntre Rupert Giles et Uther Pendragon, Anthony Head cabotine

Aussi réjouissante soit-elle, l’invasion Daviesienne de la semaine n’est pas le plus gros de l’épisode. Nous retrouvons Sarah Jane Smith, qui avait été abandonnée à la fin de l’épisode The Hand of Fear, alors que le Docteur avait dû rejoindre Gallifrey. On apprend qu’il l’avait finalement déposée à Aberdeen et qu’elle n’avait depuis cessé de l’attendre. Au-delà de l’émotion des retrouvailles, encore plus forte suite au visionnage des classiques, et de disputes assez pompeuses entre l’ancienne et l’actuelle compagne du Docteur, l’apparition de Sarah Jane permet pour la première fois d’envisager le futur de Rose. Il arrivera un jour ou elle devra aussi quitter le Docteur et revivre une vie normale loin de tous ces voyages. Cette menace semble inéluctable et Ten confirme qu’ils ne pourront pas rester ensemble éternellement de par sa nature de Timelord. C’est le début d’une ombre qui se lève sur Rose, mais Russell T. Davies n’en fait pas tout un plat dramatique. Il nous mènera à cette sortie par petites touches, et pas forcément de la manière qu’on l’attend. L’autre retrouvaille se situe avec K9 (numéro 3), que Sarah Jane avait rencontré lors de la spin-off avortée consacrée au chien robot et qui était apparu brièvement dans The Five Doctors. Le brave compagnon connaîtra son heure de gloire dans cet épisode, une manière de le venger des affronts qu’avait commis la série classique à son encontre.

2803CPréparant le héros du jour

Dernier membre du Scooby Gang improvisé, Mickey Smith entame une remise en question. Il prend conscience de sa place de sidekick, celle qu’occupait K9 il y’a bien longtemps entre Le Docteur & Leela (K9 1)/ Le Docteur & Romana (K9 2). Il embarquera finalement avec Rose et Ten, inaugurant un arc revigorant pour le personnage. Ce School Reunion se révèle très constructif, autant pour la continuité de la série que pour les personnages en cours, et également très drôle. Dans ce scénario dense, Russell T. Davies parvient à placer une nouvelle référence à Torchwood au début de l’épisode, histoire de nous rappeler que la création de la reine Victoria a perduré . Suite au succès de ce comeback, Elizabeth Sladen fut contacté à l’issue du tournage pour devenir la star de la deuxième spin off de la série moderne, the Sarah Janes Adventures, destinée à un public plus jeune, mais très recommandable. Elle porterait fièrement le rôle de Sarah Jane jusqu’à son décès en 2011.

2803D« Some things are worth getting your heart broken for »

N : 8

IM : 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s