29 / 3-06 The Lazarus Experiment

29 / 3-06 The Lazarus Experiment

De Stephen Greenhorn

 Réalisation : Richard Clark

Home sweet home. Martha n’est guère de cet avis quand le Docteur la dépose chez elle douze heures après qu’il l’ait enlevée à son époque. Mais il décide de rester, intrigué par la déclaration d’un savant pour qui travaille Tish, la soeur de Martha. Le professeur Richard Lazarus, 76 ans, expérimente en public une machine capable de lui faire retrouver sa jeunesse. Si l’expérience réussit de prime abord,  son ADN commence à muter et de lui un monstre gigantesque. La soirée de la famille de Martha et des autres invités tourne vite au cauchemar.

2906« Sherlock Holmes à notre époque, ça peut grave le faire… »

Doctor Who revisite le film de monstre. C’eut été plus excitant si le monstre en  question ne renvoyait pas à ce qui se faisait en matière de CGI au début des années 2000; On peut oublier l’écueil des effets et se concentrer sur le rythme de l’épisode. Mais là aussi le bât blesse. On n’assiste qu’une suite de péripéties banales eut égard à l’ambition habituelle du show. Restent quelques appels du pied comme une démonstration renvoyant à celle du Dr Octopus dans Spiderman 2 ou le fait d’avoir choisi pour le rôle de Lazarus Mark Gatiss, scénariste entre autres du premier épisode du passé de la série, membre de la league des gentlemen et surtout futur interprète de Mycroft Holmes dans Sherlock (dont il est aussi showrunner avec Steven Moffat).

2906B
Les types pas invités qui entrent par le balcon

Quelques incursions poétiques viennent relever un peu le niveau. Je ne parle pas des lignes de T.S Elliot récitées dans l’épisode, mais des motivations qui ont mené Lazarus à espérer cette jeunesse éternelle. Pendant le blitz de 1940, l’enfant qu’il était s’est terré une nuit dans la cathédrale de Southwark et il a survécu aux bombes. Ainsi s’est-il promis de ne plus avoir à affronter la mort. Par une ironie calculée, c’est dans cette même cathédrale qu’aura lieu l’affrontement final avec le Docteur. Voilà une belle occasion pour esquisser le thème de l’expérience humaine qui sera récurrent dans cette saison 3. L’expérience de la mort est inhérente à l’humanité (« death is a part of being human ») et la refuser ferait de Lazarus un monstre. Serait-il le pendant du Docteur qui semble rejeter de plus en plus sa condition de Seigneur du Temps au profit de sa fascination pour les Hommes?

2906C

Pendant ce temps, certains événements sont en cours dans le présent. Un subtil jeu s’amorce entre le temps réel et le temps dans lequel Martha et le Docteur évoluent. Martha a fait ses preuves et le Docteur accepte d’en faire autre chose qu’une touriste du TARDIS alors que dans son époque, le mystérieux Harold Saxon, qui a investi dans les recherches de Lazarus, semble tirer pas mal de ficelles et vouloir séparer le Docteur et sa compagne. L’apprentissage de Martha Jones promet d’être mouvementé.

N : 6

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s