Christmas special 2007 – Voyage of the Damned (Une croisière autour de la Terre)

Christmas Special 2007 : Voyage of the Damned

de Russell T. Davies

L’aventure s’ouvre sur le crash du TARDIS contre une réplique du TITANIC qui vogue au-delà de l’atmosphère. La croisière s’amuse bien, voguant à travers l’espace et le temps pour découvrir ce qu’était un Noël terrien en 2007 (souvenez-vous, avant la crise). Vite intégré, Ten y fait la connaissance d’Astrid Peth, une charmante serveuse qui rêve d’une nouvelle vie faite de voyages et d’autres passagers pittoresques. Mais les plans de tous sont bouleversés lorsque le vaisseau connaîtra le même sort que son homonyme, à ceci près qu’il s’agit ici d’un sabotage organisé avec la complicité du capitaine de navire mourant et commandité par le magnat qui détient le raffiot, Max Capricorn. Avec l’aide d’un des pilotes seconds, Alonzo Frame, Le Docteur et les survivants devront non seulement sauver leur peau des anges hôtes des lieux programmés pour les tuer, mais aussi empêcher le vaisseau de s’écraser sur la Terre. Sur cette version interstellaire de Titanic, pas de Céline Dion, mais une autre chanteuse à succès.

3000D

Bien qu’ayant un emploi du temps de dingue suite à son come-back de début 2000, Kylie Minogue a sauté dans le navire Doctor Who avec enthousiasme, offrant une performance bien plus convaincante que celle qu’elle donna dans le film Street Fighter, ou bien dans le soap australien de ses débuts. En peu de temps, elle donne à Astrid le capital sympathie nécessaire pour qu’on l’envisage comme une future compagne du Docteur. Parmi les survivants, tout le monde aime Astrid, et on comprend bien pourquoi, elle ferait fondre un iceberg (ou un cyborg, dans le cas de Banakafalata). La serveuse n’ira malheureusement pas plus loin que ce voyage, mais on devine que son sacrifice poursuivra le Docteur pendant quelques temps.

3000.jpg

Des survivants qui n’ont pas trop l’instinct de survie (sauf un)

L’histoire de ce Special est honnête mais prévisible, combinant la survie d’un groupe dans le style du film de naufrage type l’aventure du Poséidon à un danger imminent pour sur la Terre. Davies ajoute une pointe de survival dans les tréfonds d’un vaisseau au décor visiblement inspiré par « un nouvel espoir ».  Il déjoue les règles sur qui doit survivre et corse l’intrigue par l’utilisation d’anges hôtes du Titanic qui deviennent après l’accident des anges exécuteurs. Davies parvient tout de même à introduire ses survivants de manière correcte, mais il échoue à en faire autre chose que des archétypes unidimensionnels.On peut reprocher à Voyage of the Damned son trop plein de sacrifices héroïques qui finissent par virer au gimmick. Le business man Rickston Slade, qu’on aurait bien voulu détester fait un peu vent d’air frais dans cet altruisme guimauve.

3000B

Allons y Alonzo

Voyage of the Damned est clairement un pas en plus au niveau réalisation. A plusieurs moments, on se croirait sorti de la série pour assister à un vrai film, de par la facture des scènes clés et l’ampleur que Davies et son équipe sont parvenus à atteindre avec un budget pourtant modeste. Le crash atteint une grande puissance visuelle, Astrid finit en poussière d’étoiles dans une scène poétique comme seule la période Davies sait en faire, le Doc est transporté par les anges jusqu’à la cabine de pilotage tandis que résonne son thème de la manière la plus majestueuse qu’on ait pu entendre depuis les débuts de la série. Tennant est impérial, au sommet de son iconisation du Docteur. L’esprit de Noël est aussi là, et on se permet une boutade sur les Noël précédents qui ont fait fuir tous les anglais hors de Londres. Nous rencontrons enfin Wilfred Mott, joué par Bernard Cribbins qui interpréta un policier compagnon du Docteur dans le téléfilm Dalek des années 60. Si son apparition est un peu ridicule (tout comme celle de la reine), il sera par la suite mieux intégré à l’histoire comme le grand-père de Donna Noble.

3000C

L’ascension du Docteur

N : 8

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s