32 / 6-13 The Wedding of River Song (Le Mariage de River Song)

32 / 6-13 The Wedding of River Song

De Steven Moffat

Réalisation : Jeremy Webb

Le teselecta délivre les enveloppes bleues à Amy, Rory, River, Canton et le Docteur d’il y’a deux cent ans et tout se déroule comme prévu…ou presque. 22/04/2011 17h02 Lake Silencio. Un point fixe dans l’espace-temps. Le moment et le lieu où le Docteur doit mourir de la main de l’impossible astronaute. River Song n’a pas tiré, déclarant avec aplomb que les points fixes peuvent être réécrits. Deux différentes versions d’un même événement. Ainsi River a t’elle tué le temps. Alors que l’onde se propage et que ce seul moment enferme désormais toutes les époques de l’histoire, l’ordre du Silence poursuit le Docteur. Mais c’est Amelia Pond qui le capture. Elle a été épargnée par l’amnésie générale (Elle a grandi près d’une faille temporelle)…La jeune femme le conduit à sa fille et à une Madame Kovarian prisonnière. Le Docteur doit forcer River à le tuer pour sauver l’univers. Mais la jeune psychopathe amoureuse a envoyé un message de détresse à l’univers pour prévenir que le Docteur allait mourir et des milliers de voix lui ont répondu qu’elles ne souhaitaient pas que ce moment arrive. Au terme de leur échange, le Docteur accepte d’épouser River Song, à condition qu’elle le ramène au Lake Silencio. Ou bien ont-il conclu un tout autre arrangement ?

3213.jpg

River Song prête à défier le temps pour sauver son Docteur. Mauvaise idée…

Le mariage de River Song est un épisode complexe, un casse-tête temporel comme seul Steven Moffat sait en faire, mais qu’il se soit donné 45 minutes pour tout faire tenir est une excellente chose. Le rythme y’est bien meilleur que pour le dernier season finale. Nous pouvons enfin explorer en long, en large et en travers les conséquences du changement d’un point fixe dans l’Histoire qui avait été abordé dans Water of Mars et était apparu très tôt dans la série. La narration éclatée est maîtrisée. On ne se perd jamais dans les méandres des époques. Il faut dire que le premier épisode de cette saison 6 a largement contribué à ce que tout soit limpide. L’épisode unique de cette fin de saison contient quelques bons moments, et le meilleur est sans doute le très court mariage titre. Cette scène qui rassemble les quatre protagonistes est tout simplement magique, de ces moments qui manquaient cruellement à cette saison 6. Elle réhabilite un Docteur à qui cette saison avait donné un sacré coup dans l’aile et permet d’insérer astucieusement le twist de l’épisode. Suite à la mort de Nicholas Courtney / Le brigadier Lethbridge Stewart, Steven Moffat n’oublie de rendre hommage à celui qui a vu le plus d’incarnations du Docteur.

3213B.jpg

Un membre du Silence va tuer Rory (punchline)

Nous avons également le retour de Winston Churchill, l’explication du cache œil de Madame Kovarian, quelques coups de coude lors de la confusion des détails (le Christmas Carol Special est commenté par Charles Dickens himself) et enfin l’habile révélation finale, qui est astucieuse : Le Docteur sur la plage n’était qu’un teselecta. Ainsi le Docteur a t’il berné tout le monde va t’il pouvoir se retirer dans l’ombre pendant quelques temps. Une retraite loin du bruit et de la célébrité est tout ce qu’il fallait à Eleven. Le showrunner dispose maintenant de la latitude pour enfin faire exploser son personnage, hors de l’héritage très lourd laissé par Russell T.Davies. Cette saison 6 demeure une saison à part dans l’histoire de la série, une boucle très sombre, mais qui parvient à renouveler narrativement une série vieille de 48 ans. Plus que toute autre, elle s’apprécie d’une traite, quitte à évacuer des longueurs sur la première partie.

3213C.jpg

Madame Kovarian licenciée par l’Ordre. you signed for this bitch !

Mais où en est cette mythologie qui se développe depuis l’accession de Steven Moffat au trône de showrunner ? Eleven a fait son enquête pour savoir pourquoi les Silence avaient enlevé Melody Pond pour le tuer. La tête de Dorium Maldovar, décapité à Demon’rs run, lui a révélé que son futur était dangereux. Le Silence tombera quand la question sera posée, disait la fameuse phrase. L’Ordre ne voulait pas que cette question ait une réponse et le Docteur devait tomber avant qu’il ne la prononce : Doctor Who ? En cette fin d’année 2011, les champs de Trenzalore sont à l’horizon, la chute du Onzième en vue, et le feu d’artifice du cinquantenaire de la série devrait constituer une belle cerise sur le gâteau.

3213D

N : 8

IM : 9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s