33 / 7-08 Cold War

33 / 7-08  Cold War

De Mark Gatiss

Réalisation : Douglas MacKinnon

3308.jpg

Pôle Nord. 1983. Un sous-marin soviétique effectue un exercice de lancement nucléaire, qui est soudainement interrompu. Un bloc de glace contenant un spécimen non identifié (un mammouth ?) a été retrouvé par l’équipe. Maladroitement, un membre de l’équipage le fait fondre, et un guerrier des glaces s’en échappe. Pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du Grand Marshall Skaldak, le plus grand héros de ces martiens guerriers, qui a dormi pendant 500 ans. Le sous-marin est en train de de couler lorsque le Docteur et Clara débarquent en catastrophe. Le Docteur parvient à limiter les dégâts mais ils sont aussitôt identifiés comme hostiles. L’arrivée du Grand Marshall met tout le monde d’accord. Mais le lieutenant attaque Skaldak et par la même signe une déclaration de guerre envers les guerriers des glatssss. Le Docteur propose d’enfermer l’intrus. Abandonné dans le temps et ayant perdu les siens, le guerrier n’a plus rien à perdre. Coincés au fond de l’océan, tous doivent se souder pour l’empêcher de prendre le contrôle des missiles nucléaires et lancer la destruction mutuelle des deux blocs.

3308C

Run you clever boy, and remember tssss

Un épisode doublement historique ! Il nous ramène dans les années 80, alors que la tension revenait entre les deux blocs et que même les soldats de l’URSS écoutaient Duran Duran. Et il nous ramène aussi dans les années 60 à l’ère du deuxième Docteur en faisant revenir les guerriers des glaces (tsss) de The Ice Warriors et The Seeds of Death dans la série moderne. Un retour plutôt bien orchestré par Mark Gatiss et Douglas MacKinnon qui parviennent à rendre menaçant leur guerrier. Ils alternent entre les scènes en armure, le hors champ et le dévoilement complet du visage du Martien. Une méthode en trois temps qui porte ses fruits et permet aux guerriers des glaces de passer le cap des années 2000 en étant bien moins ridicule qu’à l’époque. Rappelons que les guerriers ne sont plus des bouchers sanguinaires (ils ne sont pas des Sontaran, et encore moins des Daleks), et qu’ils ont même joint la Fédération galactique des 70’s . Il n’était donc pas inapproprié de conclure l’épisode sur un cas de conscience du Grand Marshall. Dans la logique de mémoire de cette saison 7, on ne se privera pas d’évoquer le passé guerrier du Docteur, qui se voit contraint à cause de ce passé de conduire sa fille impossible en première ligne. Finalement Skaldak sera récupéré par les siens, et les guerriers des glaces pourront revenir sans honte dans un prochain épisode du relaunch.

3308B

Ambiance froide pour guerre très froide. Heureusement Duran Duran est là.

Cold War est un mini-film de sous-marin qui convoque Octobre Rouge, ce qui n’est pas pour déplaire à l’auteur de ces lignes. Un mini-film de sous-marin couplé à un Alien-like dans un contexte de guerre froide (donc une bonne dose de paranoïa au programme). Le mix sied très bien à Doctor Who, mais qui aurait pu donner un meilleur résultat en sortant un peu du schéma. Mark Gatiss parvient à rendre intéressante la partie Alien hors du costume. Les échanges entre le professeur Grisenko et une Clara déstabilisée par le contexte (mais qui en devient plus humaine) apportent une touche de détente dans cet atmosphère coupé à la testostérone. Mais le contexte historique reste trop effleuré. Les membres du sous-marin font plus anglais que russes, et le TARDIS translator n’y est pour rien. Cet épisode s’est doté d’un casting britannique prestigieux : David Warner, Liam Cunningham (Davos dans Games of throne) et Tobias Menzies (Brutus de Rome). Le scénario ne permet pas à chacun de faire plus que le minimum syndical, et c’est dommage. Nous sommes encore loin de la maîtrise d’Abimes de David Twohy, mais Cold War est tout de même un loner agréable à la revoyure.

3308D

La surprise du chef : Le guerrier des glaces sans son casque

N : 7

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s