33 / 7-09 Hide

33 / 7-09  Hide

De Neil Cross

Réalisation : Jamie Payne

3309

25 novembre 1974.  Maison Caliburn. Clara et le Docteur débarquent à la demeure du Professeur Alec Palmer (ex Major, membre du SOE britannique durant la Guerre), alors en pleine séance de convocation d’esprit avec son assistante Emma Grayling aux fins de débusquer les fantômes qui hantent le Manoir. Les voyageurs se présentent comme les renseignements militaires. Palmer leur montre des photos au sein desquels le Fantôme d’une femme apparaît toujours dans la même position. Investiguant dans la maison, Eleven et Clara déclenchent une apparition de la mystérieuse femme qui leur demande de l’aide. Le Docteur embarque de nouveaux dans le TARDIS pour visiter différentes époques de la Terre du début à la fin, laissant Clara dans un flou qui la perturbe. A leur retour, il explique que la femme est coincée dans un flux temporel parallèle où 100000 ans équivalent à 1 seconde pour eux. Hila Tacorian, une voyageuse temporelle échouée dans un univers de poche et poursuivie par un dangereux prédateur. Conscient de la force des pouvoirs psychiques d’Emma, le Docteur lui demande de l’aider à pénétrer dans la dimension où Hila est prisonnière. Mais le Docteur lui-même s’y retrouve piégé.

3309B

Une descendance qui ne laisse pas de repos

Neil Cross  a toujours été fan de la série mais il aura fallu la saison 7, et une sollicitation de Caroline Skinner pour qu’il écrive son premier épisode. Ce n’est pas la première fois que Doctor Who s’empare des fantômes. Outre l’épisode avec Charles Dickens, on peut citer le très bon Ghostlight du septième Docteur. Cross reprend des ingrédients à son compte, mais il explore de manière bien plus fine l’origine même du fantôme, une sorte d’image perdue dans le temps et condamnée à errer dans le temps. La version S-F de cette métaphore devient une voyageuse temporelle coincée dans une dimension temporelle lente, le contraire d’Amy Pond dans The Girl Who Waited. L’idée est très intéressante et bien mise en valeur dans un scénario qui dévoile la clé du suspens progressivement au cœur de l’action. La médium et l’appareillage scientifique des « chasseurs de fantômes » renvoie à Insidious, Poltergeist ou à Conjuring (en particulier pour le couple de chasseurs de fantômes et l’époque). Mais nous sommes plutôt éloignés de la zone d’influence de Blumhouse Pictures. Plutôt dans une atmosphère à la croisée de la maison du diable et des films de la Hammer, avec une photo particulièrement travaillée pour démarquer les différents univers.

3309C

Je sais ce que tu as fait pendant la dernière guerre

Mais la plus grande force de Hide n’est pas son très bon pitch et son atmosphère ténébreuse. Au milieu de cette intrigue dense, Steven Moffat et Neil Cross n’oublient pas de privilégier l’élément humain. C’est le moins qu’on pouvait attendre du créateur de Luther. Ainsi le couple non encore formé de l’ancien espion et de la médium occupe une grande place dans l’épisode. Leur amour non avoué apporte un peu d’humanité dans la course de Clara et du Docteur. Dougray Scott et Jessica Rayne excellent dans leurs rôles respectifs, tout en attitudes et en non-dits. Le personnage du Major torturé par les morts qu’il a causé et reconverti dans l’occulte est particulièrement intéressant. Hide sera au final tout autant une histoire d’amour qu’une histoire de fantôme, et nous découvrirons que le lien de la voyageuse temporelle avec le couple n’est pas seulement psychique, mais filial. Si le Docteur a fait un crochet par le manoir, c’était pour rencontrer la médium et qu’elle lui dévoile qui sa nouvelle compagne est vraiment. Emma, qui a précédemment mis en garde Clara contre le Docteur, ne pourra que confirmer que la jeune femme est quelqu’un de tout à fait normal, avec des peurs qui vont avec.

3309D

Il court il court le Docteur. Et il se souvient.

Bien qu’il s’agisse du premier épisode tourné par Jenna Coleman (dans l’ordre de production), elle fait déjà preuve d’une bonne maîtrise de son personnage dans un grand huit émotionnel pas évident à gérer. Clara devra entre autres négocier avec le TARDIS qui ne la porte pas vraiment dans son vortex. Hide matérialise très bien les peurs de Clara sur le Docteur, donnant des indices qu’elle n’est pas encore complète. Jusqu’à la dernière minute, Neil Cross saura entremêler tous ces destins de façon remarquable et conclure sur un rebondissement judicieux. On comprend sans peine qu’après ça, la production lui ait donné les clés d’un autre épisode dans la foulée.

N : 9

IM : 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s