34 / 8-02 Into the Dalek (Dans le ventre du Dalek)

34 / 8-02  Into the Dalek

De Steven Moffat & Phil Ford

Réalisation : Ben Wheatley

3402

Le Docteur sauve la soldat Journey Blue d’une attaque de Daleks et il la reconduit à sa base, l’Aristotle, un vaisseau hôpital reconverti. Là-bas, Twelve se retrouve contraint à jouer au Docteur pour un Dalek cassé qui a gagné un sens de moralité. Peu sûr de pouvoir réussir cette mission, il interrompt la routine de Clara  pour lui demander son aide. Au lycée Coal Hill, la jeune professeure d’anglais vient de faire connaissance avec un collègue, Danny Pink, qui dissimule un trauma lié à sa présence en Afghanistan et qui en pince visiblement pour elle. Elle devra laisser derrière elle son prétendant pour se faire miniaturiser aux côtés du Docteur, et découvrir la nature de la brèche dans le comportement du patient : Une fuite de radiations qui a permis au Dalek de s’émerveiller à la vue de la naissance d’une étoile, et de se rendre compte qu’il est futile de s’opposer à la vie. La brèche étant réparée, le Dalek est redevenu exterminateur et a appelé des renforts. Sur suggestion de Clara, Twelve décide de lui redonner la mémoire de cette étoile qui a changé sa vie.

3402B

 » Suis je un homme bon? » « Joker! »

Deuxième et dernier épisode réalisé par Ben Wheatley, Into the Dalek accueille de nouveau un habitué de ses films, Michael Smiley (qu’on a aussi pu voir dans Luther). Utilisant l’argument du Voyage Fantastique et de l’Aventure Intérieure en injectant une équipe miniaturisée dans un corps (ici, un Dalek), Steven Moffat et Phil Ford vont nettement plus loin que le simple hommage à ces films. Plus que Deep Breath, qui remettait sur les rails la relation entre Clara et le Docteur, Into the Dalek est un pont avec le film du cinquantième anniversaire, qui prend acte de l’acceptation du War Doctor et amorce la reconstruction du Docteur présent sur la base de cette acceptation. Eleven était un Docteur fuyant son passé. La nouvelle incarnation a réintégré ce passé et de ce fait, assume le côté chef de guerre du War Doctor. Ce côté froid de Twelve est très bien intégré au scénario (l’utilisation du soldat qui va mourir). A la fin de l’épisode, Le Dalek ne fait plus qu’un avec l’esprit du Docteur et finit par tuer tous les siens, guidé par la haine de Twelve pour son espèce. Il décrit le Docteur comme un « parfait Dalek ». Un traitement sans pitié du personnage titre typique de Steven Moffat, qui répond à sa question posée à Clara au début de l’épisode « Suis-je un homme bon ? ». Mais alors qu’on aurait pu terminer l’épisode sur un « non » sans appel, Clara lui glisse qu’ « il essaie de l’être, et c’est ce qui compte, après tout ». Into the Dalek reprend cette idée du choix, et de la rédemption de ceux qui, portés par les événements, ont commis des actes dont ils n’étaient pas fiers. Soldat de la couronne revenu de la guerre pour devenir professeur de maths à Coal Hill School, Pink ne parvient pas à se défaire d’une image de tueur qui lui colle à la peau et à laquelle ses élèves se plaisent à le renvoyer, y compris Clara lors de leur rencontre (à noter la très bonne utilisation de la larme de Danny Pink pour caractériser le personnage et pimenter la rencontre avec Clara). Les traumas de Pink et du Docteur font d’eux des dommages de guerre collatéraux, deux personnes que la nécessité a confinés à des rôles qui ne correspondent visiblement pas à ce qu’ils sont, mais qu’ils ne cessent de renvoyer malgré eux. Ces archétypes du soldat et du général vont être amenés à entrer en collision de par le lien qu’ils partagent avec Clara, dévoilant des préjugés a priori irrémédiables.

3402C

Un ancien soldat rencontre des collégiens

Le rôle de Clara n’est plus celui de l’Impossible Girl, et il se précise lors de cet épisode. Il y’a déjà un retour à Coal Hill School que nous avions amorcé à l’intro de The Day of the Doctor, mais qui se confirme ici. Un retour aux sources qui ramène à la réalité la fille Impossible et lui offre le rôle de guide pour un Docteur qui ne sait plus comment se reconstruire. Alors que le Docteur voit l’illumination du Docteur comme une anomalie dans une nature profondément maléfique, Clara lui fait entrevoir que son existence prouve que cette nature peut être corrigée. L’esprit ouvert par son professeur, le Docteur demande alors à Clara d’ouvrir également celui du Dalek à d’autres idées alors que lui-même provoquera le choc qui l’a rendu moral.  Into the Dalek se révèle ainsi être une brillante double exploration de l’allégorie de la caverne de Platon mettant en exergue le rôle du professeur dans la reconnexion au monde d’un élément dysfonctionnel, rôle que Clara tient durant toute la première partie de cette saison envers ce nouveau Docteur. Il semble d’ailleurs, après la psychanalyse mémorielle de la saison 7, que Clara n’ait été convoquée par le mystérieux entremetteur que dans le but de réparer le Docteur.

3402D

Le Docteur, à deux doigts de se prendre une baffe par un Dalek

Pendant ce temps, l’étrange Missy Poppins accueille une soldat morte dans le corps du Dalek dans l’étrange paradis où elle avait accueilli l’androide collecteur d’organes de Deep Breath.

N : 8

IM : 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s