34 / 8-09 Flatline

34 / 8-09  Flatline

De Jamie Mathieson

Réalisation : Douglas MacKinnon

3409.jpg

Le Docteur et Clara débarquent à Bristol de nos jours, dans un TARDIS rétréci de l’extérieur. Alors que Clara part en reconnaissance, le TARDIS rétrécit encore, si bien que le Docteur ne peut plus en sortir. Des disparitions ont eu lieu dans le coin, à mesure qu’apparaissaient d’étranges peintures murales. Clara décide d’enquêter sous le nom du Docteur, conservant avec lui un lien par oreillette. Elle sympathise avec Rigsy, un jeune tagueur condamné à faire des travaux d’intérêt généraux. Le Docteur réalise que toutes ces personnes ont été capturées par des créatures 2D, qui visiblement expérimentent dans notre univers en 3D. Après avoir attaqué un flic en se planquant dans les murs, ils prennent possession des peintures murales pour attaquer les travailleurs. Clara prend la tête des opérations avec le groupe de Rigsy pour stopper les créatures dans les tunnels de la ville alors que ceux-ci apprennent à maîtriser la 3D. Le Docteur et le mini-TARDIS se trouvent eux aux prises avec un plus grand danger.

3409B.jpg

Rigsy et les disparus de Bristol

De nouveaux extraterrestres expérimentent dans notre monde (cette fois) !  Flatline a tout de l’épisode économique du présent, mais il déploie de beaux moyens pour rendre crédible une menace très Moffatienne, qui surgit d’un élément familier : le street art. D’autant plus familier que Doctor Who se pose enfin à Bristol, terre du trip hop qui a vu naître Tricky, Portishead et Massive Attack, mais surtout de Banksy, l’artiste de rue le plus renommé et inconnu du monde. Il y’avait bien un petit hommage à rendre à un « street artist » local en lui donnant la possibilité de sauver le monde avec un trompe l’œil du cru (un final astucieux s’il en est). Le personnage de Rigsy interprété par Joivan Wade aura d’ailleurs un autre rôle à jouer, bien plus funeste, lors de la prochaine saison. Flatline est très drôle quand il joue de la frustration du Docteur et des dimensions du TARDIS (une belle trouvaille que de faire agir le Docteur comme la Chose de la Famille Addams ). Mais c’est surtout de la tension qui en sort, de par l’étouffement des tunnels de Bristol et le paysage urbain qui renvoient autant au récent film d’horreur Citadel qu’à un clip d’Aphex Twin (ce qui est un compliment). Un enfermement aussi prégnant pour le Docteur qui ne peut plus agir sur rien que pour Clara qui a officiellement endossé son rôle. Steven Moffat  n’a aucune envie de dissimuler qu’il aurait bien vu Clara en Docteur. Conscient des limitations encore présentes à ce moment de la série, il multiplie les occasions pour lui faire endosser les prérogatives de Twelve.

3409C

Passage de relai symbolique entre le Docteur et Clara Oswald

Flatline nous apprend plus sur le Docteur alors qu’il expose à Clara sa méthode et ses trucs pour prendre le pouvoir, gérer un groupe, et tout faire pour que les choses se passent pour le mieux jusqu’à la fin de l’opération. La compagne joue le jeu, et elle emportera finalement le morceau alors même que le seigneur du temps n’était plus là pour la conseiller (la leçon de Kill the Moon ne doit pas être étrangère à cette nouvelle aisance de Clara). A la fin de l’épisode, alors qu’elle demande si elle a été un bon Docteur, le Docteur admet qu’elle a été un Docteur exceptionnel, mais qu’il n’y a rien de bon là-dedans. Un nouvel écho à la question que se posait Twelve au début de la saison « suis-je un homme bon ? ». Le nouveau Docteur essaie toujours d’apprendre de Clara pour devenir meilleur, mais elle tend de plus en plus à devenir ce qu’il est. Une position difficile à gérer, mais des plus passionnantes pour les scénaristes de cette saison. Lorsque Clara admet avoir menti à Danny Pink sur son retour dans le TARDIS (et à Twelve par la même occasion), Twelve semble prendre la mesure d’un glissement fondamental dans le comportement de Clara. A noter dans cet épisode l’apparition de Steve Oram en prégénérique, un autre acteur habitué de Ben Wheatley, et la joie non dissimulée de Missy dans son paradis face à la réussite de Clara. Serait-elle l’entremetteuse qui les a fait se rencontrer ?

3409D

N : 8

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s