36 / 10-09 Empress of Mars (L’Impératrice de Mars)

36 / 10-09 Empress of Mars

de Mark Gatiss

Réalisation : Wayne Yip

Le Docteur, Bill et Nardole rendent visite à la NASA alors que l’agence sonde la calotte glacière de Mars. Ils y découvrent avec stupeur l’inscription : « God save the queen ». Curieux, les trois mettent le cap sur mars en 1881, année où le message a été écrit. A peine arrivés, le TARDIS est dématérialisé avec Nardole à son bord, laissant les deux autres coincés sur Mars. Nardole se voit obligé de demander l’aide de Missy dans sa prison pour le ramener sur les lieux. Bill et le Docteur rencontrent un guerrier des glatsses baptisé Vendredi et deux officiers de l’armée britannique. Alors qu’il était en Afrique du Sud, le colonel Godsacre est tombé sur un vaisseau, avec Vendredi à son bord. Le guerrier des glatsses a demandé son aide pour réparer le vaisseau en échange des trésors de Mars. Mais sur place, leur vaisseau s’est crashé et ils ne trouvèrent ni les richesses promises, ni le peuple du guerrier des glaces. Mais voilà que la tombe d’une reine des glaces est mise à jour. Le colonel écoute les mises en garde du Docteur qui les avertit que la tombe les mènera à une ruche de guerriers invincibles, mais l’ambitieux capitaine Catchlove n’est pas de cet avis. Un soldat tente de piller les joyaux de la tombe et il réveille la reine, qui apprend que son monde est devenu inhabitable pendant leur sommeil. Le Docteur intervient pour éviter le bain de sang, en vain. La reine va réveiller les centaines de guerriers pour attaquer les humains. Catchlove dénonce la désertion du colonel et il prend le commandement pour combattre les guerriers des glatsses et rattacher Mars à l’empire de la reine Victoria.

3609B.jpg

Même sur une autre planète, le tea time c’est sacré !

Empress of Mars est un épisode simple, direct et efficace. Un épisode du passé dans l’espace. Ce quasi huis clos dans les sous-sols de la planète rouge entre des soldats victoriens et des guerriers des glaces nous venge un peu de l’épisode de Mark Gatiss de la saison dernière. Il se place même au-dessus de Cold War, précédent épisode avec les guerriers qui avait aussi été scénarisé par le co-showrunner de Sherlock. Empress of Mars est bien mieux contextualisé vis-à-vis de la continuité et bénéficie de personnages plus savoureux. Si les militaires décrits sont plutôt pauvres, Catchlove (interprété par Ferdinand Kingsley, le fils de Ben), Godsacre, l’impératrice et le bien nommé Vendredi (merci Daniel Defoe) forment un quatuor prompt à soutenir l’épisode, permettant à Twelve et à Bill, toujours irréprochables, de se placer un peu plus en retrait. Ce fait mérite d’être souligné, tant les personnages secondaires de ces dernières saisons, ont servi de faire valoir au Docteur et à sa compagne. Si les décors de l’épisode sont rudimentaires, les couleurs chaudes de Mars s’accordent avec l’atmosphère guerrier et les uniformes agressifs des soldats de l’empire britannique. L’idée de faire des guerriers des glaces, grande noblesse guerrière de la galaxie s’il en est, le juge en dernier ressort d’un crime militaire est plutôt bonne. La rédemption du colonel paraît elle, un peu rapide.

3609F

Une reine de trop pour la planète rouge ?

Bien empressé à juger Godsacre, Catchlove tente à son tour de fuir en lâchant ses hommes durant l’attaque des guerriers. Il se fait tuer par le Colonel. Le déserteur se livre alors à la reine des neiges en échange d’épargner son monde et la vie de ses hommes. Impressionnée par son acte, elle-ci refuse de le tuer et il finit par lui prête allégeance. Godsacre et ses hommes (survivants) ne reviendront jamais sur Terre, mais ils aideront à construire le nouveau monde des guerriers des glatsses. Un nouveau monde qui ne nous est pas inconnu puisque c’est proxima centauri et sa voix insupportable qui répond à l’appel lancé par le Docteur pour venir secourir les guerriers des glaces. Cette aventure précède donc l’arrivée des guerriers dans la fédération galactique, aussi bienveillants que nous les avons vus sur Peladon à l’époque du troisième Docteur. Après un pic de présence sur l’arc des moines, Nardole est cette fois-ci victime du fil rouge. L’empressement avec lequel le gardien du temple de ce début de saison consulte Missy pour rapatrier le TARDIS sur Mars laisse songeur. D’autant plus que rien ne permet ici de conclure que le changement de Missy est sincère, ou bien un stratagème de plus pour faire baisser la garde du Docteur. Toujours est-il qu’elle accepte de retourner dans sa cage après ce petit voyage. Les paris sont ouverts sur cette rédemption, qui pourrait bien être le dernier cadeau du Moff’. Capaldi et Moffat quitteront en effet le show à l’issue de cette saison. Chris « Torchwood / Broadchurch » Chibnall a déjà été désigné pour prendre succession de Steven Moffat et il promet de gros changements pour sa prise en charge de la série.

3609C

Le prélude à une nouvelle ère pour les guerriers des glatssses

N : 8

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s