37 / 11 – 05 The Tsuranga Conundrum

37 / 11 – 05 The Tsuranga Conundrum

De Chris Chibnall

Réalisation : Jennifer Perrott

67ème siècle. Sur une planète décharge (splendide mise en abime de ce début de saison), la Team TARDIS déterre une mine sonique et explose…fin de l’histoire.  Ou peut-être la secousse qu’il fallait. Les quatre sont secourus par des médecins du Tsuranga, un vaisseau assurant du transport médical d’urgence.  Thirteen a beau s’agiter dans tous les sens pour récupérer son TARDIS. Le plus gros problème à affronter sera un petit alien vorace qui a investi les lieux et n’a pas tardé à éjecter les modules de sauvetage avec Astos, le médecin capitaine des lieux. Créature toxique et invincible, le Pting dévore toute matière non organique et pourrait bien faire du Tsuranga son quatre heures. La planète d’accueil Resus One pourrait aussi bien résoudre le problème en détruisant le vaisseau plutôt que de voir le passager clandestin débarquer. Le Docteur et ses passagers n’auront visiblement pas d’autre choix que d’affronter cette situation sans issue.

3705B

KABOOM

Enfin quelque chose à se mettre sous la dent ! Ce Tsuranga Conundrum trônerait parmi les épisodes moyens d’une saison Daviesienne ou Moffatienne, mais il a le goût de Doctor Who et donne enfin quelques indices sur les directions assumées par Chris Chibnall. Sortant du marasme déprimant des quatre premiers épisodes, Thirteen passe par tous les états dans cet épisode. On retrouve d’abord la panique et la désorientation, attitude décevante pour un Seigneur du Temps et qui renvoie au début de cette saison. Puis à mesure que les portes se ferment, elle se redécouvre Docteur et prend sur elle de guider tout ce petit monde dans cet obscurité à la manière d’une coordinatrice. Exit le général Twelve et place à l’intelligence collective, une direction « anti-hiérarchique » peu surprenante dans cette saison du politiquement correct mais qui a le mérite de proposer une alternative à ce qui s’est fait ces dernières années. Cette alternative est même plutôt bien assumée par Jodie Whittaker qui apporte une dimension ludique à la résolution des problèmes. Une résolution progressive et collective, qui met en avant les outsiders en supprimant les leaders. Il y’a même un petit début de flamme dans la scène de l’accélérateur de particules, dans laquelle Jodie prend visiblement plaisir à embrasser son rôle de Docteur, accompagnée par des nappes synthétiques plus engageantes que l’accompagnement musical qu’on a eu jusqu’ici.

3705C

Thirteen se souvient qu’elle est le Docteur

En guise de bad guy, nous aurons un mélange entre le Nibler de Futurama et Taz. Une créature plutôt fun mais anecdotique qui laissera tout loisir au showrunner de développer les conflits et relations entre les personnages, soit ce qui lui plaît le plus. Le nouveau showrunner parvient à mettre en veilleuse sa fibre pessimiste et les défauts d’écriture des premiers épisodes pour livrer un space opera light. On y retrouve le côté fable (la morale finale), le côté ensemble show, le progressisme social et la vie quotidienne mêlée à la SF qu’on trouvait dans les space op télévisés des 90’s. Le tout est toujours traversé de maladresses, la première étant cette histoire d’homme qui accouche balourdement reliée à l’histoire de Ryan. Les amis de Thirteen sont un peu plus mis en avant, même si on reste très loin d’atteindre le niveau des compagnons de la série moderne. Les dialogues sont moins ineptes et forcés, un peu plus drôles, mais les personnages se révèlent encore trop peu dans l’action et trop souvent par des dialogues / situations surlignées. Encourageant.

3705F

Pting pète le feu

N : 7

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s