11-02 Invasion of the Dinosaurs

11-02 Invasion of the Dinosaurs

De Malcolm Hulke (6 épisodes)

Réalisation : Paddy Russell

De retour du Moyen-Age, le Docteur et Sarah Jane débarquent dans un Londres désert. Ils se retrouvent tour à tour emprisonnés pour vol et confrontés à des dinosaures. Parvenant à prendre contact avec le Brigadier, ils apprennent que suite à ses apparitions aléatoires de bêtes préhistoriques, Londres a été vidée de sa population. Un seul membre du gouvernement, Charles Gover, demeure fidèle au poste. Alors que le supérieur du Brigadier penche pour un savant fou faisant grandir des dinos, le Docteur sait déjà que quelqu’un joue avec le temps. Dans les sous-sol de la ville, le savant Whitaker a organisé ces kidnappings temporels afin d’évacuer les lieux et de mener à bien une opération d’une plus grande envergure. Une opération dont le Capitaine Yates est un des complices. Le Docteur se met en tête de trouver la base des émissions temporelles tandis que Sarah Jane se met dans une situation difficile à cause de sa curiosité.

Image

On t’a démasqué Judas!

Un arc bien nawak que voilà, duquel on ressort on ne sachant trop quoi dire, qui saute d’une intrigue à la Primeval à une conspiration gouvernementale à grande échelle. L’arrivée du Docteur et de Sarah Jane dans ce futur proche (probablement les 80’s) laisse songer à un épisode de la quatrième dimension, puis les apparitions des dinosaures, qui s’avèrent ne pas être une fin en soit, tiennent de l’amateurisme et de la confusion la plus totale. L’intrigue est également confuse, décrivant un projet à grande échelle auquel ne sont conviés qu’une poignée de personnes. A ce niveau, il est aussi difficile de croire que l’espèce humaine (ou une autre race, à part les Time lords) soit arrivée à un niveau de maîtrise du voyage temporel qui puisse lui permettre de transporter toute une époque.

Image

Le petit Andy est prié de récupérer ses jouets en plastique

L’argument de la table rase est séduisant sur le papier, qu’il soit dans les années 70 ou maintenant. Le nouveau départ dans un monde lavé des impasses de l’époque actuelle proposé par le ministre, peu en importe le prix, se révèle symptomatique d’une époque de prise de conscience : Guerres injustes, impuissance et corruption des gouvernements, pollution. Le Docteur rejette l’argument d’une époque qui ait été un âge d’or, mais il conçoit qu’on puisse tirer la sonnette d’alarme étant donné la tournure que l’avidité de l’Homme a fait prendre au monde. Un personnage clé, tout aussi perdu, prend part au complot : Le capitaine Mike Yates. La trahison du sympathique second du Brigadier fait sûrement suite à une fin de contrat, ou bien à l’hypnose de BOSS. Quoiqu’il en soit, il demeure l’événement le plus marquant de cet arc et met en valeur la désobéissance temporaire de Lethbridge Stewart et du fidèle sergent Benton avec les ordres officiels. Sarah Jane mène son petit chemin, fouinant par ci et par là et cumulant les bourdes. Ha, ces journalistes…

Image

Le Sergent Benton, prêt à subir le karaté vénusien pour la bonne cause

N : 6

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s