29 / 3-07 42 (Brûle avec moi)

29 / 3-07 42

De Chris Chibnall

 Réalisation : Graeme Harper

Dans un futur lointain, et dans une galaxie lointaine. Le Docteur et Martha sont coincés dans un vaisseau qui s’écrasera dans un soleil dans 42 minutes. Les commandes étant sabotées, leur mission est d’accéder à la commande auxiliaire et de survivre à un esprit qui possède des membres (pas très futés) de l’équipage et tue les autres en leur susurrant l’injonction « Burn with me ! ». Pour cela il faut répondre à une série de questions qui ouvrent des portes. Mais aussi comprendre que c’est eux, les méchants humains, qui ont libéré l’esprit du soleil en se servant d’une partie de lui comme carburant pour leur vaisseau. Top chrono.

2907

Here comes the sun

L’idée d’un Doctor Who en temps réel (42 c’est à peu près la durée de l’épisode, mais aussi 24 à l’envers) était intéressante. Il n’y a pourtant rien de bien original ou d’excitant dans cet épisode qui pompe allégrement le Sunshine de Danny Boyle en nous renvoyant à l’atmosphère et certaines idées du diptyque infernal de la saison 2. L’action est là, le slasher aussi, mais le tout est aussi attrayant qu’un Jason X auquel on aurait enlevé toute vertu comique. Le fait que Chris Chibnall, la tête pensante de Torchwood soit derrière le scénario explique en partie le défaut d’imagination, d’humour et la difficulté à trouver un quelconque intérêt aux personnages développés (si ce n’est le jeune compagnon de Martha). Au milieu de ces humains plutôt médiocres, le Docteur se montre lui-même beaucoup trop faillible, avant de se faire posséder comme n’importe lequel d’entre eux.  42 offre tout de même de belles images : La capsule de Martha s’éloignant lentement vers le Soleil, un couple qui tombe dans le soleil, Le Docteur qui regarde le Soleil…Il faut aimer le soleil pour apprécier, mais c’est assez dépaysant pour lâcher certaines exigences.

2907B

Martha Jones remonte aussi le niveau en faisant preuve de grand sang-froid dans des situations qui dépassent des gens ayant sans doute de meilleures connaissances scientifiques qu’elle. Elle réalise une nouvelle fois que suivre le Docteur risque de la faire mourir loin de chez elle en compagnie d’un inconnu sans que personne ne sache où elle est, mais elle continue à croire en ce seigneur du temps qui ne croit même plus trop en lui-même. Par le biais du téléphone, on fait au passage un saut dans le temps réel pour se rendre compte que la maman chérie est devenue une collabo et que les élections vont bientôt avoir lieu. Martha finit par sauver le vaisseau, le reste de l’équipage et le Docteur. En récompense pour ce palier, Ten lui accorde les clés du TARDIS. Prochaine étape : Un Docteur humain et une Martha Docteur ? Ma foi.

2907C

Allons y !

N : 6

IM : 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s