30 / 4-04 & 05 The Sontaran Stratagem & The Poison Sky (A.T.M.O.S)

30 / 4-04 & 05  The Sontaran Stratagem &  The Poison Sky

De Helen Raynor (2 épisodes)

Réalisation : Douglas MacKinnon

Génie incompris de 18 ans, Rattigan a créé la Rattigan Academy, une école pour surdoués. De son prodigieux cerveau est aussi sorti le système ATMOS qui permet de réduire les émissions de CO2 sur les voitures. Plutôt ingénieux pour lutter contre l’effet de serre, surtout quand tout le monde joue le jeu pour en équiper sa voiture. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Rattigan n’était pas de mèche avec les Sontaran, de retour dans le relaunch avec un plan pour notre planète (qui n’est pas de réduire l’effet de serre). Martha Jones, qui travaille désormais à UNIT, appelle le Docteur à la rescousse pour une fouille musclée dans les locaux d’ATMOS. Une occasion pour Donna de revoir sa famille avant que l’atmosphère ne devienne complètement irrespirable et que les patates ne mènent la danse.

3004D Les Sontaran, de retour pour une bonne guerre

Un épisode au cœur de UNIT, ça manquait au relaunch. Eclipsé par Torchwood ou réduit à la portion congrue, l’héritage du Brigadier Lethbridge Stewart méritait bien un traitement un peu plus central. On retrouve donc les soldats de la Task Force, et un effort de faire revivre le Brigadier à travers le stoïque Colonel Mace (qui aurait mérité un développement) ou bien Benton et Yates à travers ses subordonnées (qui sont eux, plus déshumanisés que dans les 70’s). L’organisation pour lequel le Docteur fut consultant ne rechigne toujours pas à lancer une arme de destruction massive, nous replaçant sur le même terrain politique qu’à l’époque. Un terrain que cette saison 4, plutôt militante, semble prendre plaisir à revisiter.  L’idée d’accoler Martha Jones à l’organisation est bonne, tant elle représente un bon substitut sur Terre au Docteur après toutes les épreuves de la saison 3. Le traitement de son retour reste décevant. Quelle est l’utilité de la faire revenir si c’est pour la clouer à un lit alors que son clone fout la merde un peu partout ?  D’autant plus inutile que son aventure n’est que très peu exploitée pour la faire progresser. La camaraderie instantanée qu’elle développe avec Donna est plus intéressante et pourrait donner quelque chose, pourvu que Martha revienne suffisamment dans le TARDIS (ce ne sera pas le cas, vu qu’elle ne rembarque que pour une aventure à l’issue du diptyque).

 3004B Martha Jones, de retour pour pas grand chose

Les Sontaran n’ont pas porté les meilleurs épisodes de la série classique, au cours de laquelle ils ont souvent servi de prétexte. Portés disparus depuis The two doctors, ils ont ici une vraie intrigue avec quelques beaux effets. Une intrigue qui fait un point écolo (une habitude dans les Doctor Who 70’s). 800 millions de voitures constituent une trop belle arme pour les E.T pour que les scénaristes de Doctor Who ne s’attaquent pas à nos véhicules motorisés pour les faire vomir une fumée mortelle. L’épisode contient de bonnes idées, et pas mal de moyens pour le final. La scène où le feu recouvre la Terre sous les yeux de tous est remarquable. Le recours aux guerriers n’est pas non plus innocent car le thème du soldat et de la guerre mènera au final de la saison. Le talent de Catherine Tate n’est plus à prouver à ce stade de la saison. Le principal intérêt de cet épisode sympathique, mais pas le plus original de la saison, est Donna Noble. Comment elle retrouve les siens après ce qu’elle a vécu, comment est perçu par les siens son rapport avec le Docteur et comment elle parviendra à se débrouiller, enfermée dans le TARDIS au sein du vaisseau Sontaran. Son thème omniprésent et déjà familier résonne dans l’oreille du spectateur. Pas question de laisser Catherine Tate quitter le TARDIS.

3004C

UNIT, de retour pour gâcher des têtes nucléaires

Cette incursion Daviesienne des Sontaran offre donc un bon double épisode. A noter le retour du Valliant en grande forme, l’apparition de Rose sur les écrans du TARDIS lorsque l’UNIT et le Docteur contactent les Sontaran et une bonne blague rétro avec les masques à oxygène lorsque le Docteur lance à Mace : « are you my mummy ? ».

N : 8

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :