10-03 Frontier in Space

10-03 Frontier in Space

De Malcolm Hulke (6 épisodes)

Réalisation : Paul Bernard & David Maloney

Dans le futur, Jo et le Docteur atterrissent à bord d’un vaisseau terrien. Ils sont aussitôt vus comme des Draconiens, peuple qui entretient des relations diplomatiques précaires avec la Terre et qui a la particularité de ne pas ressembler à Jo ou au Docteur. Le TimeLord comprend qu’un instrument hypnotique les a fait apparaître comme des Draconiens aux yeux des humains, lorsque des Ogrons pilleurs apparaissant également comme des Draconiens attaquent le vaisseau. L’incident a déjà fait réagir la présidente Terrienne et surtout son général en chef Williams, qui voit en eux des espions à la solde de leurs ennemis. Du côté de ces derniers, le Docteur et Jo passent pour des espions terriens. Un dialogue de sourds qui profite bien à celui qui a commandité les attaques des Ogrons et qui se réjouit de l’imminence d’un conflit ouvert : Le Maître.

Image

Le Docteur, l’homme le plus recherché de la galaxie (au moins!)

Barry Letts souhaitait faire un long épisode dans la lignée du bordélique Dalek’s Master Plan de la saison 3 qui réunisse les plus grands ennemis du Docteur en une seule intrigue. Averti de la difficulté d’étaler un scénario sur trois mois, il décida (heureusement) de couper l’histoire en deux arcs, dont voici le premier. Il aurait très bien pu faire passer à la trappe la moitié de cet arc et enchaîner sur le second tant la deuxième partie se révèle poussive. L’idée d’opposer deux grandes puissances, Guerre froide oblige, est plutôt bonne et la manière dont Jo et le Docteur se retrouvent coincés entre deux gouvernements engoncés dans leurs certitudes est bien développée (surtout dans l’épisode 2). Le Docteur devra même abandonner ses habits de dandy contre une tenue de prisonnier, soupçonné qu’il est d’être un agitateur politique.

Image

« Comment ça tu veux pas te soumettre au régime Draconien? »

Puis par une surprise orchestrée non sans un certain brio, le Maître débarque dans l’Histoire et c’était bien lui qui tirait les ficelles. On se réjouit de retrouver Roger Delgado, dont le jeu est toujours aussi délectable. D’autant plus que cet arc est sa dernière apparition dans la série, puisque l’acteur décédera trois mois plus tard dans un accident de voiture. Mais une fois la mèche vendue, c’est un nouveau remake du trio Maître / Docteur / Jo, qui a de beaux restes grâce aux interactions des acteurs mais tourne en rond depuis déjà quelques temps. L’implication des superpuissances ne relève pas vraiment le niveau, bien que l’alliance tardive d’un général Williams pénitent et d’un Draconien avec le Docteur apporte un peu de peps à l’affrontement interposé des TimeLords. Les Daleks sont introduits à mi-parcours du dernier épisode de l’arc et laissent donc l’histoire en suspens, le Docteur appelant le Conseil des TimeLords à l’aide. Il ne manque plus que UNIT (et la Cour martiale pour Jo?), les Cybermen et du Champomy pour que la fête sera complète.

TO BE CONTINUED.

Image

Goodbye Roger Delgado  😦

N : 5

IM : 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s