38 / 12- 03 Orphan 55

38 / 12- 03 Orphan 55

De Ed Hime

Réalisation : Lee Haven Jones

Heureux gagnants de tickets gratos pour le SPA de la tranquillité, les pieds nickelés du TARDIS y sont téléportés sans le TARDIS pour de belles vacances bien méritées. Parceque oui, quand on a la possibilité de visiter l’intégralité du temps et l’espace, on a envie de passer des vacances médiocres à rien branler (A leur décharge, leurs voyages ont jusqu’ici été bien déprimants). Manque de bol, des créatures craquent la membrane qui séparait le spa de la planète qui l’héberge. Les aliens butent presque tous les invités et emportent le vieux Benni, qui est visiblement un personnage important (parceque sa femme l’aime). Après avoir ramené un peu de calme, les survivants découvrent que la planète est une planète orpheline, abandonnée puisque majoritairement composée de dioxyde de carbone. Les créatures mangeuses d’homme qu’elle abrite sont appelées les Dregs. Thirteen, ses trois potes et quelques seconds rôles dont la tenancière des lieux, sa fille revancharde, la femme du disparu, un proche cousin du Beurk de la folle histoire de l’espace,  un type aux cheveux violets et son gamin partent sauver Benni et devront bientôt trouver une solution pour être téléportés loin de tout ce bordel. Mais la terrible vérité s’impose bientôt à nous.

3803C

Une ombre plane sur leur retraite #savetheplanet

Orphan 55 est bien sûr notre Terre victime de la pollution et abandonnée au réchauffement climatique, et si vous me détestez pour avoir méchamment spoilé le seul intérêt de l’épisode, je répondrai pour ma défense que ce twist a été aussi mal exploité qu’il était possible de le faire. Le scénariste Ed Hime, auteur de la seule histoire de l’an dernier qui pouvait soutenir la comparaison avec les ères Davies et Moffat, se retrouve à la tête de ce Orphan 55. Chose inexplicable, car cet épisode est aux antipodes de It takes you away et le scénario et en partie responsable de cette débâcle. Il ne présente aucune implication émotionnelle, aligne une succession de scènes de remplissage, propose des seconds rôles insupportables (Bella aurait pu sans problème rejoindre le cast de Torchwood) ou ridicules (le père et son fils semblent sortir de l’époque nanarde 80’s de Seven). On peut en venir à questionner la réelle implication de Ed Hime sur Orphan 55, lui qui semblait pourtant être à l’aise pour écrire des personnages et leurs tourments. Les trois amis font encore de la figuration. Jodie Whittaker fait de son mieux, Tenantienne à l’extrême. Mais ce qui fera certainement rentrer cet épisode dans les annales est sa réalisation. Les monstres nous sont présentés en gros plan à coup d’inserts totalement indépendants des décors et du reste de l’action, qui les font ressembler à des stock-shot d’un sous-aliens. Risible ou dramatique, selon les points de vue.

3803B

pif paf STOCK SHOT LOL

Il y’avait pourtant matière à faire quelque chose avec un pitch comme celui-ci. Mais l’auto-satisfaction de l’équipe Chibnall, trop heureuse d’avoir trouvé la thématique woke de la semaine, se satisfera des leçons de vie habituelles de la Docteure sur l’humanité qui n’a que ce qu’elle mérite. Doctor Who est devenu une pub pour la sécurité routière, une de ces images sur les paquets de cigarettes qui martèlent un message par le choc plutôt que par l’éducation. Et lorsque les amis se désolent du spectacle présenté, Thirteen leur rétorque que ce n’est qu’un futur possible car on peut toujours réécrire l’Histoire en étant responsable. Ainsi toutes les précautions prises par la série depuis ses débuts pour définir les règles de la réécriture du temps sont elles aussi ré-écrites, comme ça l’air de rien. Il suffit de finir sur le stock-shot du monstre pour que la terrible vérité s’impose à nous : On nous prend vraiment pour des cons.

3803D

N : 3

N : 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s